Faire face à une tempête émotionnelle

Un article très court, aujourd’hui, mais je vous ai expliqué pourquoi dans le podcast à l’origine de cette publication.

Le joli mot tunisien dont je vous parle et qui veut dire tant de choses : MEKTOUB

Et le texte d’Hubert Reeves, extrait de son ouvrage intitulé « Compagnons de voyage » :

« Il y a quelque chose à faire de nos vies.

Un quelque chose que chacun doit trouver par lui-même et pour lui-même.

Les destins ne sont pas écrits à l’avance.

Tout est à inventer.

Ce quelque chose est peut-être d’abord de développer le plaisir d’exister, d’être au monde et de marcher, ce matin de juin dans la campagne. S’enivrer de la vue et de l’odeur de cette somptueuse allée d’acacias en fleur. S’arrêter pour admirer le vol ondulant d’une bergeronnette au-dessus des sillons de terre brune.

Chaque instant est unique.

Dans cette optique, la mort personnelle prend un sens nouveau.

En nous en indiquant la limite, elle donne une saveur accrue aux moments de notre existence, à nos rencontres et à nos amours »

Prenez bien soin de vous.

Avec tout notre amour.