Mes 4 piliers : sophrologie, astrologie, méditation, oracles

Aujourd’hui, je vais vous parler de mes 4 piliers : ceux qui me permettent de rester stable quand les tempêtes se succèdent et qui m’apportent un équilibre de vie qui m’a permis d’évoluer sur MON chemin avec confiance.

Vous avez, déjà, vous-même, peut-être, vos propres piliers et c’est super !

Ou bien, vous avez testé pas mal de choses mais vous aimez changer au gré de vos découvertes. C’est chouette aussi !

Ou alors, vous n’avez pas encore trouvé ce qui vous fait vibrer et vous apporte soutien, force et réconfort. Pas de panique, prenez le temps d’explorer ce que la vie vous propose avant de vous fixer sur vos « piliers » à vous !

Dans tous les cas, je vais vous partager ce que les miens m’apportent à travers ce qu’ils sont mais aussi à travers ce que j’en ai fait en me les appropriant. Et je vous dirais, ensuite, pourquoi, à mon sens, ils sont essentiels à notre équilibre.

A/ La sophrologie

Des 4 « disciplines » dont je vais vous parler, c’est la première qui est entrée dans ma vie. C’était, il y a 30 ans, lors de ma première grossesse.

Nous avons eu des moments de révélations mais aussi des moments de « bouderies ».

Elle m’a énormément apporté mais elle m’a aussi bousculée, fait sortir de ma zone de confort, amenée à faire face à de profondes remises en question.

Parfois, je lui ai tourné le dos parce qu’elle m’agaçait avec sa rigueur, son exigence mais je suis toujours revenue vers elle car je savais qu’elle me soutiendrait comme j’en avais besoin.

Et puis, peu à peu, j’ai réussi à dépasser ce côté structuré qui me gênait en m’appropriant ce qu’elle me proposait. Je l’ai adapté à mes propres besoins tout en respectant le cadre.

La sophro (c’est son petit nom) a été créée par Alfonso CAYCEDO, neuropsychiatre colombien, dans les années 60.

Et son nom vient de 3 racines grecques : sôs (sérénité, équilibre, harmonie), phrên (esprit, conscience) et logos (science, étude, discours).

On peut donc dire que c’est une science de l’harmonie de la conscience.

Elle est fondée à partir de différentes pratiques telles que la méditation (vivre l’instant présent), la visualisation positive, des techniques de relaxation, de yoga (postures spécifiques).

Elle va aussi emprunter à la philosophie, le concept de phénoménologie qui consiste à privilégier l’expérience des ressentis sans l’intellectualiser, en y apportant un regard neuf, dépourvu de tout jugement, tout apriori.

C’est donc un condensé de disciplines occidentales et orientales et c’est ça qui la rend vraiment intéressante parce que cela apporte une grande diversité dans ses propositions.

De plus, il y a des exercices doux et d’autres plus dynamiques. Certains peuvent être très facilement incorporés dans la vie de tous les jours et c’est aussi une des raisons pour lesquelles j’aime beaucoup la sophro. (ex : embouteillages – AR à Caen)

Par contre, à mon sens, elle demande une initiation avec un professionnel afin de bien intégrer le cadre qui vous permettra ensuite de prendre certaines libertés en respectant ce cadre.

Elle peut être proposée en séances individuelles ou en séances de groupe.

Ce qu’elle m’apporte :

  • Gestion du stress
  • Gestion de la douleur
  • Gestion de mon énergie
  • Me reconnecter à mon corps
  • Une autre approche de la vie : phénoménologie -> « mon corps tel que je le ressens et non tel que je le vois »…  « l’autre tel que je le ressens et non tel que je le vois »… « la vie telle que je la ressens et non telle que je la vois »

B/ L’astrologie

Depuis toute petite, j’ai le nez en l’air et la tête dans les étoiles. J’ai toujours été fascinée par le cosmos mais je n’ai jamais été au-delà de l’émerveillement.

Puis, il y a 3 ans, j’ai compris que mes énergies étaient très liées à celles de la lune. Au début, j’observais ça avec curiosité et amusement. Mais, très vite, j’ai senti que je pourrais en faire une alliée.

J’ai donc approfondi mes connaissances et j’ai dévoré toutes les informations que je trouvais sur la lune. Et c’est comme si je prenais, ENFIN, le temps de m’intéresser à une vieille amie.

Puis, en me familiarisant avec elle, j’ai découvert aussi tout le reste : les planètes, les interactions entre elles mais surtout ce qu’elles nous apportaient au quotidien.

J’ai découvert un thème astral avec toutes ces annotations mystérieuses et ma curiosité a été plus forte.

Je me forme, donc, depuis quelques mois à l’astrologie. Je l’intègre déjà dans mes accompagnements avec Néophim mais j’avais envie d’offrir à mes clients des lectures complètes de thème astral car c’est pour moi un incroyable outil de développement personnel.

Ce qu’elle m’apporte :

  • Une connaissance de moi-même très approfondie. C’est extrêmement juste, pertinent et aidant.
  • Des indications sur les points que je dois encore travailler.
  • Les soutiens que je peux avoir dans le ciel.
  • De connaitre les énergies du moment pour pouvoir surfer dessus plutôt que de prendre la vague en pleine face.
  • Le fait que c’est une discipline qui repose sur des bases solides et concrètes et que cela existe depuis des centaines d’années. Il y a, à la fois, un côté cartésien mais tout en laissant place à l’intuition et c’est, pour moi, le combo parfait.
  • C’est un domaine qui s’étire à l’infini et je pense que l’on en a jamais fini d’apprendre et ça, j’adore aussi.
  • Permet de sortir de sentiments inconfortables tels que la comparaison, la jalousie, la peur, le doute en prenant conscience de ce que nous avons en nous, de nos ressources, de notre richesse intérieure -> renaissance -> guérison

C/ La méditation

Curieusement, la méditation est entrée dans ma vie, après la sophro, alors que c’est souvent l’inverse.

La méditation n’est pas faire le vide et ne plus penser.

La méditation, c’est regarder nos pensées passer, sans émotions particulières, comme si on regardait des nuages passer. C’est, comme la sophrologie, voir la vie telle qu’elle est, sans le filtre de nos jugements, de nos aprioris. C’est avoir le recul suffisant pour accepter avec le plus de sérénité possible les différents évènements de la vie.

Pour moi, ce n’est pas une pratique mentale, un moyen supplémentaire pour devenir plus performant.

C’est un moyen très efficace pour revenir à soi, de reprendre conscience de ce corps tel que je le ressens. Un point commun avec la sophrologie.

Son autre point commun avec la sophrologie réside dans le fait qu’elle nous permet de simplifier la vision que l’on a de la vie, de l’aborder telle qu’elle est et non telle qu’on la voit.

Je ne l’ai jamais considérée comme un outil mais plutôt comme une partie de moi qui était endormie et que je devais réhabiliter. De cette façon, c’est aujourd’hui, une part de moi qui s’active de manière totalement instinctive. Mon corps, mon âme, mon esprit, se mettent automatiquement en mode méditatif quand c’est nécessaire pour moi.

Le mieux est de commencer par des choses très simples, pas trop longues et faciles à mettre en application :

  • Ouvrez votre fenêtre, fermez les yeux et respirer tranquillement.
  • Fermez les yeux. Inspirez, expirez à votre rythme, tranquillement. Connectez-vous à vos ressentis sans les analyser. Juste les ressentir. SI des pensées parasites (agréables ou désagréables) surviennent, restez calme. Ne pas se juger. Tentez de les regarder passer comme si vous regardiez des nuages passer.
  • En cuisinant, concentrez-vous sur vos gestes sans les analyser.
  • En mangeant, en prenant votre douche…

Ensuite, trouvez-vous un moment dans la journée, votre moment à vous et augmentez peu à peu ce temps.

Il existe des séances guidées qui sont très bien : Christophe André – Application 7mind.

Vous avez aussi une méditation guidée que j’ai créée avec Néophim et que vous trouverez dans la rubrique podcast du site Néophim ou sur la plate-forme sur laquelle vous écoutez ce podcast. Elle s’appelle « méditation pour la terre ».

Ce qu’elle m’apporte :

  • Renforce mes fondations
  • Apaise mon mental
  • Réconfort physique
  • Prise de conscience de nos ressources intérieures (ex : RV Beaujon, trajet train)

D/ Les oracles

J’ai découvert les oracles, il y 4 ans.

Je me souviens de mon premier : « L’oracle des rebelles sacrées ».

Un monde nouveau, c’est ouvert à moi et surtout, c’est vraiment ce qui m’a permis de me reconnecter à ma spiritualité, en douceur, progressivement, et avec beaucoup de richesse.

Je vous parle oracles mais j’utilise aussi des tarots.

Je fais des tirages à la nouvelle lune, à la pleine lune, à des moments où j’ai besoin de prendre des décisions, d’être guidée.

Pour moi, c’est un moyen d’entrer en contact avec mes guides. Ils vont utiliser les cartes pour me transmettre leurs messages.

Il ne faut pas penser qu’il faut être hyper expérimenté(e) pour les utiliser.

Bien sûr, il y en a qui demande à être apprivoisé, qui demande d’être très connecté à notre intuition mais d’autres sont beaucoup plus simples d’accès.

Il y a pratiquement toujours un livret d’interprétation qui est vendu avec pour ceux qui sont plus complexes.

Pour le tarot, il faut effectivement avoir un support pour interpréter les messages des cartes mais il existe des livres très bien faits pour cela comme « le grand livre du tarot« 

Concrètement, vous avez différents types de cartes :

  • avec messages sur les cartes
  • Avec livret d’interprétation
  • Avec des images très riches qui permettent une première interprétation et qui contient aussi un livret d’interprétation 

Il y en a aussi qui ne sont pas axés « spirituel » mais plutôt « développement personnel ».

Les prix varient de 10 à 40 euros en moyenne.

C’est vraiment l’outil qui m’a permis de développer mon intuition et de découvrir dans ces profondeurs, ma spiritualité. Cela m’a apporté une grande confiance en moi, en les autres et en la vie.

C’est un outil d’introspection incroyablement puissant et vraiment accessible.

Vous serez surpris de la justesse des messages des cartes. Bien sûr, il faut être dans l’intention de les recevoir.

E/ Pourquoi ces piliers sont essentiels à notre équilibre ?

  • Ils nous offrent des ressources pour les moments inconfortables.
  • Ils nous ouvrent à différentes cultures, différentes connaissances.
  • Ils nous permettent de mieux nous connaitre, de nous (re)découvrir.
  • Ils nous apportent un réel ancrage.
  • Ils nous connectent à la part de sacré, de divin qui est en nous.

F/ Conclusion

Vous avez compris, je pense, à travers ce partage, à quel point, mes 4 piliers m’ont permis de me révéler et m’apporte au quotidien, la stabilité.

Cela a complètement changé la façon dont je m’exprime mais aussi, et surtout, la façon dont je vis.

Je continue à prendre des gamelles, à chuter, à douter, à être en colère, à ruminer parfois mais je sens très rapidement que je ne suis pas dans la bonne énergie pour moi et j’ai, avec eux, tous les moyens à ma portée pour inverser la vapeur et me reconnecter à une énergie qui me réconforte et m’apaise.

Alors, à vous de chercher, découvrir, tester tout ce qui vous appelle et de vous créer vos propres piliers, ceux su qui vous pourrez compter quoi qu’il arrive.